La chansonnette passe l’été en France – Mercredi 5 août

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Depuis quelques jours, je ne jure plus que par la campagne, la province, donnant l’impression de dénigrer les villes : ce n’est bien qu’une impression. Citadine je suis, citadine je reste. Nous avons déjà fait escale à Lyon, failli nous arrêter à Nantes. Bordeaux et même Paris nous pendent au nez. Aujourd’hui : halte à Toulouse, avec le duo Femmouzes T., que j’avais eu le grand grand plaisir de voir en concert à plusieurs reprises à la toute fin du XXe siècle. Deux nénettes un peu dans la veine des Fabulous Trobadors, voici pour le style. Bienvenue sur la plage (j’ai bien dit « plage ») du Capitole.

Femmouzes T.
Plage du Capitole

Place du Capitole (Toulouse) – Septembre 2015

La chansonnette passe l’été en France – Mardi 4 août

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Une destination fort courue des aoûtiens, ce qui la transforme d’ailleurs en lieu à proscrire à cette période de l’année tant la circulation y est impossible : les gorges du Tarn. Quiconque n’a jamais tenté d’éviter le camping-car qui roule au milieu de la route étroite, quitte à te pousser dans le ravin, ne connait rien du tourisme de masse en milieu rural. En dehors de la saison estivale maudite, les Gorges du Tarn, c’est magnifique.

Les Frères Jacquard
Les Gorges du Tarn

Gorges du Tarn – Juillet 2010

La chansonnette passe l’été en France – Lundi 3 août

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Vous vous souvenez forcément du tube de Wazoo, cette bourrée auvergnate dont le refrain disait « Et moi pendant c’temps là, j’tournais la manivelle / Et moi pendant c’temps là, je chantais dans les bois ». C’était en 1999, et ce titre folk, qu’on aurait cru d’un autre temps, avait fait un tabac. Mais le groupe Wazoo, restant fidèle à son Auvergne, ne se contente pas de tourner la manivelle : tous ses titres chantent les louanges de l’Auvergne. Aujourd’hui, je vous propose de les suivre dans le Cantal, qui, covid oblige, devient une des destinations fétiches de tous ceux qui veulent fuir les désagréments des grandes villes et qui se ruent sur le rural (petite précision : la chanson de Wazoo est antérieure à la pandémie) : « Aujourd’hui c’est l’moment d’acheter » disent les agents immobilier / Ils nous sortent ce grand slogan évidemment comme tous les ans / Ils font croire qu’c’est vraiment l’pied de devenir propriétaire / Même si en fait t’es locataire pour plus de 30 ans de ton banquier / Un appart de 20 mètres carrés en plein de cœur de Paris / Au même tarif on peut s’payer une grande bâtisse au Puy Mary ».

Wazoo
Cantal +

Un papillon du palmier dans les eleagnus

Nos amies les bêtes, Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Le papillon du palmier surprend par sa grande taille : originaire d’Amérique du Sud, la bête semble immense dans nos contrées d’Europe occidentale. C’est la deuxième année de suite que je vois ce papillon dans mon jardin, là où il n’y a pas de palmier, mais des eleagnus inattaquables. Sachant néanmoins que sa larve, une grosse chenille blanchâtre, peut détruire les palmiers, j’avais en temps utile averti la mairie de ma commune de la présence dudit papillon. Sans écho pour autant. Et aujourd’hui donc, premier lundi d’août par une température normalement estivale, sans plus, revoilà la bête, pas si farouche que cela, qui me tournicote autour alors que je prélève gentiment quelques branchettes de thym-citron pour parfumer le merluchon. Puis le papillon s’en est allé, peut-être vers des jardins faussement exotiques où poussent des palmiers.

La chansonnette passe l’été en France – Dimanche 2 août

La chansonnette

Les aoûtiens ont débarqué, fuyant la capitale et ses environs immédiats, fuyant les grandes villes, le train-train quotidien et les trains de banlieue. Direction la province, ce lieu un peu mythique et vague, dont le nom même ne se prononce que rarement sans une pointe de condescendance, mais pas chez Damien Saez : « De Marseille à Toulouse elle fait trinquer les verres / De l’Aube qui vous chante les patois de la terre / Des Ardèche aux Ardennes, jusqu’au fond de l’Ariège » […] « Ils l’appellent la Province, je l’appelle la France ».

Damien Saez
La province

Ça grenouille dans le marais

Nos amies les bêtes, Oléron-petipatapon, Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Petite précision à toutes fins utiles : les îles charentaises sont d’abord d’immenses zones marécageuses, que l’homme a dompté au fil du temps. Le marais, donc, partout, peut se rappeler à nous, voire être utilisé à des fins commerciales : marais salants, claires pour les huîtres. Au beau milieu de ce paysage mi-terre mi-eau qui donne sa si belle lumière à ces îles-là, toute une faune se développe et s’épanouit. Le petit chien du voisin débusque les sangliers, j’ai vu un chevreuil aux abords d’une piste cyclable, tôt ce matin il y avait des lapins dans un pré, et il n’est pas rare de croiser des couleuvres et autres serpents qui font peur aux enfants. Mais ce qui s’épanouit le plus en ce moment, c’est la grenouille :

Quelques jeunes grenouilles à St-Georges d’Oléron – Août 2020

La chansonnette passe l’été en France – Samedi 1er août

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

L’inévitable chassé-croisé des juillettistes et des aoûtiens, le marronnier des médias même en temps de covid, la couleur rouge voire noire sur tous les axes routiers. Le samedi maudit, que je préfère sur l’air de « tous aux abris » plutôt que sur l’aire d’autoroute, parce-que ce samedi-là « Les béotiens / Les aoûtiens / Dans leur auto / Roulent presto / Tombeau ouvert / Descendant vers / La grande mare / En passant par / Montélimar ».

Georges Brassens
Montélimar

La chansonnette passe l’été en France – Vendredi 31 juillet

La chansonnette

On quitte la Méditerranée pour remonter la vallée du Rhône. Trois cours d’eau : le Rhône, bien sûr, mais aussi la Durance et la Méouge. Michel Jonasz profite de ces trois rivières pour évoquer aussi les « eaux de I’ Aveyron, de l’Eure et de l’Adour ». C’est une déambulation au fil de l’eau, un besoin de partir, de filer tôt ou tard vers les mers et les océans : « faites que le besoin de quitter les ancrages ne soit jamais perçu comme une renonciation ou comme un reniement ».

Michel Jonasz
La Méouge, le Rhône, la Durance

La chansonnette passe l’été en France – Jeudi 30 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, La mer et ses poissons

C’est l’histoire d’un type qui aurait pu vivre « au Pôle Nord, du côté d’Aix ou d’Avignon », ou, à l’inverse, « au Pôle Sud, habiter Bandol ou Toulon », mais le hasard a voulu qu’il soit de La Ciotat, et c’est de cette ville méditerranéenne que nous parle Moussu T, avec un enthousiasme communicatif : « Ma pitchounette, moi et mon bleu de chine / Près du vieux port, on est comme des rois ».

Moussu T e lei Jovents
À La Ciotat

La chansonnette passe l’été en France – Mercredi 29 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, La mer et ses poissons

Direction la Côte d’Azur, avec ce vieux tube yéyé finalement pas si nunuche, dans lequel Jenny Rock prononce « St-Tropez » d’une manière délicieuse, un genre de « Saint-Tropet' » inimitable. La chanteuse québécoise a ainsi repris le tube Douliou douliou St-Tropez en 1965. Ce titre a été créé l’année précédente par Geneviève Grad pour Le Gendarme de St-Tropez, dont les paroles signalent déjà que le brave village de pêcheurs est devenu un abominable piège à touristes et surtout à fêtards : « Le monde entier s’entasse à Saint-Tropez / Pour se rôtir la peau à Saint-Tropez / Pour barboter dans l‘eau toute la journée / Et dans l’whisky la nuit à Saint-Tropez ».

Jenny Rock
Douliou Douliou St-Tropez

La chansonnette passe l’été en France – Mardi 28 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Nous sommes arrivés en Corse, pourquoi ne pas y danser ? « Le tango Corse, c’est un tango sélectionné / Le tango Corse, pour les courageux fatigués / Chacun s’étire en même temps que l’accordéon / Et l’on soupire, le tango Corse que c’est bon ! »

Fernandel
Le tango corse

La chansonnette passe l’été en France – Lundi 27 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

La Corse est une composante de l’ADN de la famille Higelin. La Corse, et même plus précisément Calvi, ville pour laquelle Jacques nous avait en son temps offert la magnifique Ballade de chez Tao. Aujourd’hui, c’est Izia qui prend la relève, elle qui a biberonné la Corse dès le berceau : « On dirait que tu danses quand tu marches dans les rues, je me souviens / Tes deux bras tendus qui me soulèvent citadelle je me souviens ».

Izia
Calvi

La chansonnette passe l’été en France – Dimanche 26 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, La mer et ses poissons

Comme promis hier, nous voici ce soir sur la Méditerranée, avec le maître Henri Salvador aux commandes : « Dehors, la nuit nous jette un sort / On voit l’étoile du Nord« .

Henri Salvador
Jazz Méditerranée

La chansonnette passe l’été en France – Samedi 25 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Traversée intégrale des Pyrénées, d’ouest en est, sans pause ni repos : « D’Hendaye à Collioure / Entre la ville et la ville / Je ne tranche ». On passe à côté de la montagne, sans même l’apercevoir, c’est une fuite en avant sans regarder sur les côtés, sans se retourner : « Je fuis mes traces, je pose et je sème / Des options, des lapins, des problèmes ». On avance. Vite. Demain nous serons sur les rives de la Méditerranée.

Les Innocents
D’Hendaye à Collioure

La chansonnette passe l’été en France – Vendredi 24 juillet

La chansonnette, La mer et ses poissons, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Retour en Gironde, avec le duo local Fréro Delavega. Une chanson nostalgique : « Enfants des parcs, gamins des plages / Le vent menace les châteaux de sable façonnés de mes doigts / Le temps n’épargne personne hélas / Les années passent, l’écho s’évade sur la Dune du Pilat ».

Fréro Delavega
Le chant des sirènes

La dune du Pilat vue du Cap Ferret – Août 2016

La chansonnette passe l’été en France – Jeudi 23 juillet

La chansonnette, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Le genre n’avait pas encore été abordé dans cette rubrique : voici la chanson pour enfant. Attention, pas du gnangnan sur boite à rythme imbécile, mais une vraie chanson, écrite en collaboration avec les élèves des écoles des communes de St-Georges et St-Denis-d’Oléron, donc plutôt une chanson consacrée à la partie nord de l’île. Le groupe Minibus, à l’origine du projet, s’est formé en 2015. En plus des spectacles, ce groupe intervient dans les écoles, comme dit précédemment, ainsi qu’auprès des enfants hospitalisés. Pour en savoir plus sur ce groupe, cliquez ici.

Minibus
Oléron dans l’eau

St-Georges-d’Oléron – Juin 2020

La chansonnette passe l’été en France – Mercredi 22 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, La mer et ses poissons

Après la Bretagne hier, aujourd’hui place à la Vendée avec un titre tout récent (mars 2020), consacrée à la ville des Sables d’Olonne. Rien d’ébouriffant sur le plan artistique, mais la balade est mignonne.

Alexandrie
Les Sables d’Olonne

Les Sables d’Olonne – Décembre 2012

La chansonnette passe l’été en France – Mardi 21 juillet

La chansonnette, Made in BZH

Hier, la chansonnette a bien failli nous amener à Nantes, mais, si vous avez suivi l’histoire, vous avez pu voir que nous nous étions arrêté en route. Il n’y avait là, de ma part, que ruse et prétexte pour nous amener quand même en Bretagne, avec l’incroyable voix grave de Gilles Servat : « Par chance et aussi par vouloir / Je dors en Bretagne ce soir ».

Gilles Servat
Je dors en Bretagne ce soir

La Roche-Bernard (Morbihan) – Juillet 2009

La chansonnette passe l’été en France – Lundi 20 juillet

La chansonnette, Made in BZH

Comme hier, il s’agit aujourd’hui de fait divers. Renan Luce raconte l’histoire d’un jeune homme qui prend une jolie fille en auto-stop et qui prend la route avec elle : « On a quitté Paris et la ville canari / On l’atteindra demain ». Le duo n’atteint jamais Nantes, pour une raison que je vous laisse découvrir. La visite de la ville n’est pas au programme de cette chanson.

Renan Luce
Nantes

Nantes – Mai 2018

La chansonnette passe l’été en France – Dimanche 19 juillet

La chansonnette, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Nous sommes dimanche, jour de marché dans de nombreuses communes françaises, et cela me rappelle un fait divers sis à Brive-la-Gaillarde, département de la Corrèze : des ménagères se chamaillent sur le marché « A propos de bottes d’oignons », les gendarmes s’en mêlent, et ces dames voient dans cette intervention une ingérence insupportable : « C’est un usag’ bien établi / Dès qu’il s’agit d’rosser les cognes / Tout l’monde se réconcili' ». L’histoire finit mal pour la maréchaussée, mais le bonheur que Brassens prend à nous narrer l’aventure fait plaisir à entendre.

Georges Brassens
Hécatombe

La chansonnette passe l’été en France – Samedi 18 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Revenons cinq ans en arrière : fin 2015, l’humoriste aveyronnais Loopstic donne un hymne à son département, et ça fait un tabac. S’inspirant du Salut à toi des Bérurier Noir, Loopstic décline les communes aveyronnaises et quelques hauts lieux et hautes personnalités, en forme d’hommage ludique.

Loopstic
Salut à toi l’Aveyronnais

La Couvertoirade – Août 2011

La chansonnette passe l’été en France – Vendredi 17 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, La mer et ses poissons

Camargue = flamants roses. C’est d’abord pour ces oiseaux-là, qui ne vivent pas près de chez moi, que j’aime la Camargue. Une forme d’exotisme. Mais dans sa chanson, Christophe évoque les chevaux, pas les flamants, « Seul, je vais au milieu des troupeaux / A cheval, coiffé d’un grand chapeau ».

Christophe
La Camargue

Près des Saintes-Maries-de-la-Mer en août 2011

Gueule de carpe

Nos amies les bêtes, Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Ce n’est pas une insulte, juste un constat zoologique : la carpe a une grande gueule, et pourtant l’expression populaire veut que l’on puisse être « muet comme une carpe ». Cette bouche gigantesque permet à l’animal de farfouiller la vase et d’engloutir ses proies. Ce poisson est omnivore, et se régale aussi bien d’algues que de petits invertébrés. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Une carpe dans un bassin du jardin botanique de Bordeaux – Juillet 2020

La chansonnette passe l’été en France – Jeudi 16 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Si, hier, je découvrais un monde exotique, aujourd’hui, sans dire que le lieu m’est familier, il ne m’est quand même pas inconnu. Un peu de tourisme urbain ne peut pas faire de mal, et Lyon a de la gueule ! Les quais de Saône, les collines bien pentues, « la colline qui prie / et la colline qui crie », d’où la ville se dévoile de manière formidable. Benjamin Biolay propose là une vision nostalgique de cette métropole où il étudia la musique (premier prix de trombone en 1990), indique son désir d’y revenir et d’y revoir « La statue d’or / La tour en stylo bille ».

Benjamin Biolay
Lyon presqu’île

Lyon – Février 2011

La chansonnette passe l’été en France – Mercredi 15 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Partons dans une région dont je ne connais rien. Ni les paysages, ni les gens, rien. La Lorraine est une terra incognita lointaine, avec ses patelins, comme toutes les régions, des patelins qui ont des noms du coin, comme dans toutes les régions. L’auteur de ce rap, qualifié de délirant par un journal luxembourgeois, sait de quoi il parle : il est de Forbach, en Moselle.

Alphonse Kierat alias Alph Lorraine
Patelins lorrains

Quand Bubulcus ibis est là, les vaches sont bien gardées

Nos amies les bêtes, Oléron-petipatapon, Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

« Bubulcus ibis » est le nom savant du héron garde-bœuf, un ardéidé un peu plus petit que l’aigrette garzette, et plutôt moins dépendant de l’eau que les autres oiseaux de cette famille. Son nom vernaculaire est « héron garde-bœufs » car, bien souvent, il déambule au milieu des troupeaux et se tient très près des bovidés, sans aucune crainte ni méfiance.


Bubulcus ibis est originaire d’Afrique. Pendant très longtemps, il n’a mis patte en Europe que du côté de la Camargue, où il vient hiverner dans les années 1970. Puis l’oiseau a commencé à faire son nid, au sens propre du terme, dans d’autres régions : il est aperçu dans la Somme en 1980, puis, à partir de 1992, on le retrouve dans plusieurs départements français. Il privilégie les zones littorales, mais on peut aussi l’observer dans la Brenne, en Ardèche ou dans la vallée de la Garonne.

À l’inverse d’autres spécimens de son espèce, les hérons garde-bœuf installés en France migrent peu voire pas du tout. Ce sont des oiseaux qui vivent en groupe, qui dorment même dans de gigantesques dortoirs (1 400 oiseaux dénombrés dans un même dortoir en Charente-Maritime en 2000, plus de 5 000 dans un dortoir des Bouches-du-Rhône en 1998).

Pour en savoir beaucoup plus : oiseaux.net et migraction.net

Photos réalisées en Charente-Maritime en juin et juillet 2020

La chansonnette passe l’été en France – Mardi 14 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Aujourd’hui, nous sommes invités dans le jardin de Barbara, j’espère que vous appréciez cet honneur ainsi que « Les oiseaux de soie qui se glissent / Près des pivoines endormies / Et les glycines qui frémissent ».

Barbara
Précy jardin

La chansonnette passe l’été en France – Lundi 13 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

Il n’est pas forcément nécessaire d’aller loin pour prendre du bon temps pendant les vacances. En ch’ti et par la voix de Renaud, il nous est narrée ici l’histoire d’un mineur qui, à l’inverse de ses collègues, ne prend pas sa valise pour aller à la campagne, mais grimpe tout bonnement sur le terril : « Du haut dé m’couplette jé m’cros à Chambéry / Mais jé n’suis qu’au faîte tout in haut de ch’terril ». Vous pouvez lire le texte de la chanson en cliquant ici.

Renaud
Tout in haut de ch’terril

Ils ont faim, mais ils n’auront rien et c’est pour leur bien

Nos amies les bêtes, Oléron-petipatapon, Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Les bébés hirondelles sont choyés par leurs parents pendant trois semaines, puis l’éducation à la dure commence. Du jour au lendemain, les adultes n’apportent plus la nourriture au nid, afin d’obliger les jeunes à prendre leur envol. Les jeunes s’enhardissent, volent comme ils peuvent et se posent, puis réclament la nourriture. À nouveau, les parents les contraignent à se débrouiller seuls : ils s’approchent des petits avec des insectes, mais ne leur les donnent pas, afin de les obliger à sauter le pas et, eux aussi, à savoir attraper la nourriture en vol (source : oiseaux.net).

De jeunes hirondelles et l’adulte qui fait semblant de les nourrir – Juillet 2020

La chansonnette passe l’été en France – Dimanche 12 juillet

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette

C’est joli, la presqu’île du Cotentin. Il y a un petit côté nostalgique, comme chez Souchon. Sauf bien sûr au cap de La Hague et son hot-spot nucléaire, mais c’est une autre histoire. « Je sais / Que tu sais / Qu’on n’ira sûrement jamais / Que les vagues les landes / C’est des lampions des guirlandes / Qu’on reste toujours / Vissé à quelque chose de lourd ».

Alain Souchon
Portbail