D’une bague au doigts aux anneaux de Saturne

Dans son article du 16 février (Le Monde, accès réservé aux abonnés), Pierre BARTHÉLÉMY plonge dans l’histoire sainte, posant une énigme non résolue à ce jour (mais entre nous, est-ce bien important ?) : qu’est devenu le prépuce de Jésus Christ ? Né juif, il fut forcément circoncis très tôt après sa naissance, événement qui fut, pendant un temps, célébré le 1er janvier. Le petit bout de peau aurait été gardé. Serait devenu une relique, comme d’autres bouts d’organes de saints divers, c’est le côté gore du catholicisme.
Diverses sources médiévales, voire un peu plus tardives, voient le saint prépuce à des endroits divers : aussi bien à Rome que du côté de Poitiers, en même temps. Après la multiplication des pains … On raconte même que Catherine de Sienne, en bonne religieuse du XIVe siècle mariée à Jésus, aurait porté ledit bout de peau en guise d’alliance. Or, une autre religieuse, aurait avalé le fameux prépuce quelques années plus tôt, façon hostie.
Et si, tout simplement, l’objet des désirs des ce femmes s’était retrouvé au ciel, avec son propriétaire ? C’est ce qu’affirme un théologien du XVIIe siècle, qui ne voit pas d’autre explication aux anneaux de Saturne. Mysticisme, quand tu nous tiens …

detail

Illustration : Claude VIGNON, La Circoncision (détail), XVIIe siècle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s