What’s new ? [jeudi 17 mars 2011, 8 h 05]

  • Ce matin sur France-Inter, l’attaque annoncée des troupes de Kadhafi sur les zones encore tenues par les rebelles a été comparée à Guernica et à Srebenica. Une honte absolue pour la communauté internationale, qui, de tergiversations en nœuds au cerveau, laisse un dictateur fou massacrer son peuple : la rébellion libyenne en grande difficulté (Le Point).
  • Jusqu’à une date très récente, je gobais le discours ambiant selon lequel les centrales nucléaires japonaises étaient conçues pour être les plus sûres au monde, ou du moins parmi les plus sûres. Evidemment, aucune d’entre elles n’avait essuyé un séisme de magnitude 9 et un tsunami. Il s’avère que les normes de sécurité n’étaient peut-être pas si élevées que ça, prévoyant un séisme de magnitude 7 et rien contre les tsunamis : les centrales japonaises, « un problème sérieux » pour l’AIEA, révèle Wikileaks (Libé).
  • Terminons par une info sans aucune incidence sur le reste du monde, sauf peut-être pour ceux qui ne voient la vie qu’à travers le prisme de leur taux de cholestérol : quand l’œuf mayo devient un plat de luxe (Sud-Ouest).
Publicités

What’s new ? [mercredi 23 février 2011, 11 h 00]

  • Les révolutions qui apportent un vent de liberté sur le monde arabe sont entachées par la réaction effroyablement brutale du dictateur libyen, à croire qu’il pratique la politique de la terre brûlée, ayant conscience qu’il a déjà perdu la bataille. Plusieurs quotidiens, y compris régionaux (ce qui ne va pas forcément de soi), font leur une sur ce sinistre personnage. Le Figaro évoque ainsi « Le délire meurtrier de Kadhafi », tandis que le site web du journal revient sur un thème traité hier par le JT d’Arte : des mercenaires africains pour les basses œuvres de Kadhafi.
    Libération n’a qu’un seul mot pour décrire le personnage : « L’enragé ». La presse régionale n’est pas en reste, L’Est Républicain titrant « La folie et la terreur », et Ouest-France rappelant, au milieu d’infos nettement plus quelconques, ce qui a tourné en boucle hier sur le net : « Kadhafi veut mater la révolte ».