Bleu comme le pertuis en fin d’après-midi

La mer et ses poissons, Oléron-petipatapon, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Passage à l’heure d’hiver et novembre qui rime avec décembre font que les fins d’après-midi ressemblent méchamment à des débuts de soirée, voire à des préambules de nuit. C’est ainsi qu’hier, alors que le tea time était à peine sur le point de sonner, la lumière est devenue très bleue sur le pertuis d’Antioche, comme si la nuit allait tomber sur la plage de Boyardville (commune de St-Georges-d’Oléron).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s