L’été sera eau

La mer et ses poissons, Oléron-petipatapon, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Qu’il est loin le temps où Eric Charden chantait L’été sera chaud ! Cet été 2021, il faut le dire, fait dans l’humide, le mouillé, le trempé, le venté même à l’occasion, du moins dans la moitié ouest de la France. Les esprits chagrins, qui ne voient dans l’océan que la plage pour la bronzette, sont forcément déçus et parlent d’été pourri.
Et pourtant, s’ils étaient un peu observateurs, ces esprits chagrins pourraient relever que, près de l’océan du moins, le temps change plusieurs fois au cours de la journée, au gré des changements de marée. Lors de l’inversion de celle-ci, il n’est pas rare qu’un coup de vent pluvieux nous tombe sur le coin du nez, mais quelques minutes plus tard, il peut faire beau à nouveau. Ou pas. Mais résister quelques minutes sous la pluie vaut souvent le coup. C’est d’ailleurs ce que comprennent celles et ceux qui, sur la plage, attendent sagement que celle-ci se vide de ses baigneurs effarouchés par l’ondée pour profiter du sable et de l’océan quelques minutes plus tard.

Une plage de l’île d’Oléron se vidant d’une grande partie de ses baigneurs lors de l’averse de l’inversion de marée – Photo réalisée en juillet 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s