Relever les casiers, puis recommencer

Chronique du grand confinement, Je suis prof mais je me soigne

Les pêcheurs partent en mer poser des casiers. Pour les retrouver, ils les signalent par des petits drapeaux. Le lendemain, ils partent voir si les casiers sont pleins, si les homards sont entrés dans les cages. Et ils rentrent au port, avec le butin et les petits drapeaux.
Face à mes élèves, qui alternent cours en classe et travail à la maison, c’est un peu pareil. Les choupinets déposent leurs travaux dans des casiers. Virtuels, mais casiers quand même. Et parfois dans des casiers pas prévus (messagerie, ou autre). Et je tourne en rond dans l’océan numérique pour relever tous mes casiers afin de n’en oublier aucun.

Une réflexion sur “Relever les casiers, puis recommencer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s