Le masque, c’est bon pour les piafs

Nos amies les bêtes, Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Que le masque soit désagréable à porter ou non n’est pas le problème : il faut faire avec pour avoir un minimum de liberté et continuer de vivre à peu près normalement. Alors nous pouvons tous chouiner, râler et protester, la messe est dite, même si ça fait de la buée sur les lunettes.
N’empêche que ledit masque, aussi casse-bonbon et indispensable soit-il, pourrait bien avoir des effets ornithologiques insoupçonnés. En effet, des biologistes ont montré que certains moineaux prenaient peur moins vite face aux humains lorsque ceux-ci étaient masqués. Ces observations ont été faites en zone urbaine, notamment en Chine, là où les oiseaux sont déjà naturellement moins farouches. Ville ou pas, le masque sur l’humain semble rassurer le zozio des jardins.

Un moineau au Jardin Public de Bordeaux en septembre 2020 – Je n’étais pas masquée et … le zoom a fonctionné !

Source : Ornithomédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s