Que d’eau ! que d’eau !

Made in BZH, Un peu d'art dans un monde de brutes

« Que d’eau, que d’eau ! » s’était écrié le président Mac Mahon en 1875, lorsque la Garonne avait entrepris d’inonder Toulouse. « Que d’eau, que d’eau ! » pouvons-nous dire à notre tour face au rideau d’eau théâtral et magnifique de Stéphane Thidet. Sauf que, dans le cas présent, ce n’est pas un fleuve impétueux qui envahit une ville, mais l’eau qui tombe en rideau devant les colonnes d’un théâtre pour apporter du bonheur au badaud. L’auteur, qui a déjà sévi lors d’un précédent Voyage à Nantes en installant une meute de loups dans les douves du château, arrose cette fois la façade du théâtre Graslin pour le plus grand bonheur du Nantais qui trouve l’été bien chaud. « Rideau » est le titre de l’installation, probablement ce que le Voyage à Nantes nous a offert de plus beau cette année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s