La chansonnette passe l’été en France – Jeudi 27 août

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, La chansonnette, Un peu d'art dans un monde de brutes

Pas de feria cette année, ni à Nîmes ni ailleurs. C’est tout bon pour les toros, moins pour les festaïres, à qui ont manqué le « parfum de fête, autour des arènes / L’odeur du pastaga, dans les bodegas ». Peut-être pas que l’odeur, d’ailleurs, car Les Ricounes finissent par cracher le morceau : « 51 je t’aime, j’en boirais des tonneaux / A me rouler par terre, dans tous les caniveaux ».

Les Ricounes
La feria de Nîmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s