Bref coup d’œil sur le château de Barbezieux

On ne va pas en faire toute une histoire, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

Fin juillet 2020, département de la Charente. Nous sommes quasiment sur la nationale 10, entre Angoulême et Bordeaux. Il fait chaud : la canicule n’a pas attendu août pour cuire le badaud. Le badaud, donc, bade mollement dans la petite ville en 3D de Barbezieux-Saint-Hilaire, se disant qu’avant de passer à table il serait agréable d’effectuer une balade apéritive : ça casse moins le quidam que le pastis, surtout quand il faut faire encore un peu de route. D’où brève déambulation, jusqu’au château de la commune.

La bâtisse date, en gros, de la fin du XVe siècle. Juste après la guerre de Cent Ans, le paysan local souffre de misère, la disette menace puis gronde. Marguerite de La Rochefoucauld ordonne alors la construction du château, notamment afin de filer du boulot aux chômeurs du coin. Au fil du temps, comme la plupart des châteaux, celui-ci est modifié, menacé de destruction, puis re-modifié, pour être finalement classé monument historique en 1913. Aujourd’hui, il est mis en valeur par une grande place qui permet de prendre du recul, un genre de miroir d’eau et un joli jardin sur le côté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s