Revoir la ville, enfin

Chronique du déconfinement, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

S’octroyer quelques heures de liberté en pleine semaine. Se dire que le boulot attendra bien un peu. Que c’est juste récompense après toutes ces semaines 7/7 et ces deux mois de mise sous cloche, qui ne furent vraiment pas des vacances. Se dire qu’on peut bien se le permettre, pour une fois, et sortir le vélo pour franchir la Garonne. Constater que ladite Garonne est toujours bien là, la reconnaître, la sentir même, et voir la ville en face. Se dire que le monde existe encore, qu’il y a une vie en dehors du covid.

Bordeaux – 14 mai 2020

4 réflexions sur “Revoir la ville, enfin

  1. Si tu vois les deux tours de l’église Saint Louis davantage sur la droite, c’est chez moi, pas loin 😉 Prendre le tram, pas encore trop mon truc. Je ne peux plus prendre le vélo et en suis très triste. Je vois que l’herbe est verte et bien haute, rive droite où c’est devenu bien joli avec le parc aux Angéliques 😊

    1. Prendre le tram semble jouable : il est vide, du moins en heure creuse. J’ai tenté le bat3 en mode touriste, c’était sympa.

      1. OUIIII ! ils sont ouverts, avec une signalétique pour séparer ceux qui courent, ceux qui pédalent et ceux qui marchent. C’est moyennement respecté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s