Souvenons-nous d’un autre mois d’avril, il y a dix ans. Le 14 avril 2010, un volcan islandais, dont je suis incapable d’écrire le nom sans avoir recours au bon vieux copier-coller (l’Eyjafjöll), entre en éruption. Le nuage de cendres dégagé alors paralyse le transport aérien d’une bonne partie de l’Europe. En quelques jours, plus un aéronef ne décolle ni n’atterrit, le calme total, le ciel enfin rendu aux oiseaux.
Actuellement, le ciel a un peu la même allure, quoique pour des raisons bien différentes. Orly a fermé il y a deux jours. Roissy tourne au ralenti. Les autres aéroports sont quasiment à l’arrêt, même si une petite activité se maintient, notamment pour le frêt. Voici donc à nouveau un ciel qui se vide, comme on peut le voir sur la capture d’écran ci-dessous (flightradar24.com), réalisée aujourd’hui même à 11 h 30 :

Le ciel se vide mais il n’est pas encore totalement vide. Chaque avion passant au-dessus du jardin devient ainsi un objet de curiosité bon à photographier, comme ce vol Qatar Airways vu hier sur le coup de 19 h :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s