C’est une contrainte énorme, un effort au jour le jour, surtout pour celles et ceux qui, par obligation professionnelle, n’ont pas droit au confinement, c’est-à-dire cette mise à l’abri indispensable et vitale pour la société entière.
Pour les autres, les veinards dont je fais partie, c’est sans doute un moment unique, un moment où le ralentissement s’impose et dont il faut aussi tirer les conséquences positives. Une première de ces conséquences, immédiate et évidente, concerne la baisse très nette de la pollution de l’air (à lire dans Sciences et Avenir).
Nous constatons aussi la baisse de la consommation électrique, qui se traduit, par exemple en Gironde, par l’arrêt de deux des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Blayais.
Une manière, certes un peu brutale, de prendre conscience que l’humanité, en modifiant ses pratiques, a les outils dans ses mains pour remettre la planète d’aplomb. À nous tous d’en tirer les leçons pour le jour où nous pourrons reprendre enfin, une vie dite « normale ». Il est clair qu’il faudra positionner clairement le curseur de cette nouvelle normalité.

Captures d’écran du site web de Sud-Ouest, 21 et 22 mars 2020

Une réflexion sur “Ce que le confinement peut nous apporter de meilleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s