Hubert-Félix Thiéfaine
22 mai
1978

Dernier épisode des chansons qui sentent vaguement l’eau bénite avant reprise d’une activité normale. L’événement majeur de mai 68 ne fut pas une rébellion estudiantine, mais un banal accident de la route dont fut victime un brave séminariste. Premier album de Thiéfaine. Et titre par lequel il a commencé son concert à l’Arena de Bordeaux en octobre dernier.
Bien que ce soit encore un peu tôt, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et vous dis à l’année prochaine. Portez vous bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s