… mais la « veste de haute visibilité » pourrait bien faire le révolutionnaire. Du moins c’est ce que craint le gouvernement égyptien, scrupuleusement démocratique comme l’on sait.
Je lis ainsi dans Slate que l’usage de cette fameuse « veste de haute visibilité », plus communément appelée « gilet jaune », est désormais étroitement contrôlé en Egypte. Les grossistes doivent avoir une autorisation de la police pour en commander, et les commerçants ne peuvent plus les vendre à n’importe qui. Il faut montrer patte blanche pour s’encanailler en fluo, sous peine de sanction.
Que craint donc monsieur Sissi ? que la révolte qui gronde en France s’exporte. Le gilet jaune a d’ailleurs été récemment vu sur des protestataires à divers endroits d’Europe, mais aussi en Irak. Si Sissi s’inquiète, c’est peut-être que la colère s’insinue en Egypte aussi. D’ailleurs, à toutes fins utiles, il se pourrait que le gouvernement égyptien prenne quelques mesures économiques en urgence, dont on suppose qu’elles seront plus à même de calmer les esprits que des interdits vestimentaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s