Pas de réveillon sans champignon…

P1170619… mais pour aller les cueillir, c’est trop tard. Gnarf gnarf voilà ma ruse : le champignon est là mais tu ne le sauras pas. Car les coins à champignons, ça ne se dit pas, c’est la règle. En plus, c’est la nuit, et la forêt devient terriblement sombre et dangereuse, avec ses chevreuils-garous et autres bestioles facétieuses. Je serais toi, je ne me lancerais pas, d’ailleurs ta Tata qui pique voudrait que tu coupes la bûche.
Et puis, n’oublions pas la tradition, dans notre beau sud-ouest, seuls les cèpes ont droit au titre de champignons, alors la malheureuse chanterelle (quand même 19,95 € sur le marché, et certaines sont des fausses sans intérêt culinaire), la malheureuse chanterelle, disais-je, passe inaperçue. Même quand, sous la végétation, des dizaines de spécimens mesurent plus de 8 cm de diamètre ? Aucune, aucune hésitation, pas de réveillon sans champignon !

P1170621

Photos réalisées et champignons prélevés en Nouvelle Aquitaine en décembre 2017 (je n’en dirais pas plus, ça reviendrait à te donner ma carte bleue avec son code, faut rester sérieux)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s