Il y avait le son mais pas l’image

p1080586Jamais je n’ai trouvé le franchissement de la Garonne par le Pont de Pierre aussi long. On entendait le fleuve mais impossible de le voir sauf en se penchant franchement : il avait créé un de ces brouillards qui avalent littéralement le paysage.
Quant à voir le Bélem … En ayant les yeux collés dessus, on le distinguait à peine.
Ce fut donc un jour bizarre, sans ville à regarder mais dans laquelle on pouvait néanmoins déambuler. Il y avait le son des voitures, des bus, des pompiers, de la police, mais l’image surgissait au dernier moment et s’effaçait aussitôt. Le passant moyen semblait flotter.

Photos : Bordeaux, 15/12/16

p1080582

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s