Il a failli passer l’hiver à Bordeaux

p1080040Il n’y a pas que les oiseaux qui hivernent à Bordeaux, il y a aussi parfois les bateaux. Habituellement, le vieux Belem (120 ans, dois-je le rappeler ?) se refait une santé dans l’estuaire de la Loire qui l’a vu naître, tantôt à Nantes (son port d’attache), tantôt à St-Nazaire.
Cette année, dans le but de promouvoir la remise en service des formes de radoub des bassins à flot, le Belem fut prié d’attacher ses amarres dans le port de la Lune. C’est joli, un Belem avec un pont de Pierre en arrière-plan. Car, en attendant le début des travaux lourds, sur la coque, le fameux trois-mâts se fait récurer et repeindre l’intérieur au ponton d’honneur.
Mais l’été dernier, la forme de radoub devant accueillir le vénérable ancêtre s’est mise à fuir. Or, pour une mise en cale sèche, il faut que la cale soit … sèche. D’autre part, la fondation Belem trouve que les tarifs proposés par la société chargée des travaux sont un peu chers (à lire dans Sud-Ouest). Du coup, le brave Belem va devoir prendre la mer en plein hiver. Il se refera faire une beauté à La Rochelle pendant deux à trois semaines.

p1080042

Photos prises le 1er décembre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s