Un jeune planqué

P1030926Il est quasiment imperceptible, sage comme une image, ses petites pattes agrippées sur la branchette d’un arbuste, presque au ras du sol. C’est un jeune, un pas bien costaud mais assez rondouillet. On ne le voit que par hasard, parce-que, pile au moment où le regard se pose sur l’arbuste, l’observateur trouve que le feuillage a des airs de plumage. Et puis il y a un bec et des yeux qui suivent tout ce qui bouge, mais l’oiseau ne bronche pas. De qui est-il le petit ? il y a un peu de tout dans ce parc. Vu le format, j’hésite entre le merle, la grive et l’étourneau. Si un ornithologue passe par là, qu’il n’hésite pas à mettre son grain de sel.

P1030928

Photos : Bordeaux, juin 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s