Le jardin Massey en avril

Découverte du jardin Massey (Tarbes) au printemps. Entre deux branches, au loin, on aperçoit la neige sur les Pyrénées :

jardinP1010590.jpg

En dehors de cet aspect lointainement hivernal, c’est bien le printemps. Les jeunes paons encore adolescents tentent de draguer comme les grands :

jardinP1010603.jpg

Les tortues de Floride prennent le soleil. Les oies et les canards divers et variés se courent après voire se volent dans les plumes, mais aussi nagent tranquillement sur la mare, comme ici ce tadorne de Belon :

jardinP1010628.jpg

Et pourtant, il se trame quelque chose de pas bien rigolo dans ce jardin. A divers endroits, on peut voir ce genre de cage :

jardinP1010665.jpg

D’ici à lundi prochain, toute la volaille domestique devra être embastillée pour quatre semaines, grippe aviaire oblige. Par mesure de précaution, les paons, les canards (sauf le colvert) et les oies devront être tenus à l’écart des oiseaux sauvages (pour en savoir plus sur ces mesures de confinement, cliquez ici). Ce sera alors la belle vie pour le pigeon et la poule d’eau, mais aussi pour le merle, le rouge-gorge, le moineau, la bergeronnette … :

jardinP1010664.jpg

… et le geai :

jardinP1010684.jpg

Et puis, s’il n’y a plus assez d’oiseaux à regarder, on pourra toujours se rabattre sur les écureuils :

jardinP1010692.jpg

Photos : Tarbes, avril 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s