Il ne faut pas prendre les femmes pour des canards sauvages

En ce jour consacré aux droits des femmes, certaines enseignes, voire certaines collectivités locales (le concours de repassage à Angoulême ne vous pas rêver ?), prennent des initiatives d’un machisme et d’une telle bêtise que l’on se frotte les yeux pour vérifier qu’on a bien lu. Les Inrocks en dressent un catalogue que je crains non exhaustif. L’idée simple est qu’il suffit de tout colorier en rose pour que les nénettes soient contentes. Les nénettes peut-être, les pétasses sans doute, mais les femmes … ?

P1000561

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s