Le verso de la rainette

P1000363Je connais un endroit (mais je ne dirais pas où : c’est une propriété privée), je connais un endroit, disais-je, où les rainettes grimpent à la vitre de la véranda quand la nuit tombe. En se mettant du bon côté de la vitre, on voit enfin le petit batracien à l’envers. Et on distingue donc aussi, même si la photo de nuit est moche, les petits disques adhésifs qui transforment les pattes de la rainette en ventouses, lui permettant ainsi de grimper à la verticale sur des surfaces lisses.

Photo : février 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s