Nivéole et pétasite sur les berges de la Dordogne

Retour sur une balade entre deux averses et du côté de Libourne, au début du mois de février.
Une petite fleur blanche montre ses clochettes à deux ou trois reprises : il s’agit de la nivéole de printemps (ci-dessous à gauche) qui, certes, fleurit bien à partir de février, mais théoriquement dans des régions plus froides, au climat continental plus marqué : on la trouve surtout dans la moitié Est de la France, où elle est aussi surnommée « perce-neige ».

fleurs

Beaucoup plus fréquente, tapissant même complètement le sol à certains endroits : la pétasite des Pyrénées (ci-dessus à droite), originaire du bassin méditerranéen mais qui s’est très bien adaptée à la quasi-totalité du territoire français. Elle fleurit en général entre janvier et mars, d’où son autre nom : héliotrope d’hiver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s