Astérix et le diamant

En 1965, paraissent deux albums du petit guerrier gaulois : Le tour de Gaule et Astérix et Cléopâtre. Rien à voir avec un quelconque diamant. Ni même d’ailleurs avec un quelconque guerrier : l’Asterix dont il est aujourd’hui question est un satellite de 42 kg, en forme de tonneau, catapulté dans l’espace il y a pile cinquante ans aujourd’hui par une fusée Diamant.
Cette aventure est le résultat de la volonté de Charles de Gaulle de faire de la France une puissance comparable aux deux Grands de l’époque, lui permettant du même coup de s’affranchir de la tutelle étatsunienne (la France quitte le commandement militaire intégré de l’OTAN l’année suivante). Les ingénieurs du CNES, créé en 1962, parviennent donc à mettre au point le lanceur (Diamant) et le lancé (Astérix). La France devient, en ce 26 novembre 1965, la troisième puissance spatiale après l’URSS et les Etats-Unis.
Ne rêvons pas : la motivation du grand Charles n’était pas scientifique. Pas question d’aller voir s’il y avait de l’eau sur Mars ou de la luzerne sur Pluton. Par contre, être capable d’envoyer un engin nucléaire (la bombe made in France est mise au point en 1960) bien bien loin, éventuellement sur la tête des Soviétiques s’ils devenaient trop entreprenants, ça, c’était un objectif sérieux.
timbresLa fusée est donc lancée depuis la base d’Hammaguir en Algérie. C’est un engin de 19 mètres de haut pesant 19 tonnes : un bébé comparé à Ariane V et ses 55 mètres pour 750 tonnes. L’opération est une réussite, même si les antennes d’Astérix ont été arrachées lors de sa mise en orbite, l’empêchant d’émettre le bip-bip tant attendu. Onze autres fusées Diamant seront lancées, dont huit depuis la base de Kourou qui lance aujourd’hui Ariane.

Source : Sciences&Avenir

Illustration : timbres émis en décembre 1965

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s