Gros, rouge et coincé

C’est l’histoire d’un très gros ballon rouge, qui se gonfle dans diverses villes du monde (photos), et qui se retrouve souvent coincé, attirant le regard des badauds de passage, c’est d’ailleurs le but. Depuis le week-end dernier et jusqu’à dimanche prochain, ce gros ballon rouge déambule dans divers quartiers de Bordeaux, dans le cadre du festival Novart. Il fut ainsi vu samedi à l’opéra, lundi à la gare, et aujourd’hui il siège sur le pont Chaban-Delmas. Hier, il trônait au jardin public :

Ce gros ballon, c’est Redball, une œuvre du newyorkais Kurt PERSCHKE, qui utilise la ville comme cadre de son œuvre. Le gros ballon rouge a quelque chose d’enfantin, de ludique, ce n’est pas sérieux un ballon, c’est léger, c’est dodu, c’est doux aussi peut-être, surtout quand on ne peut manifestement pas shooter dedans.
Demain, Redball coincera la bulle du côté de la porte Cailhau, il passera le week-end aux Chartrons et sur les quais.

Publicités

Une réflexion sur “Gros, rouge et coincé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s