Une autre bastide du sud-ouest : Labastide-d’Armagnac

Si Eymet, évoqué dans la note précédente, a gardé un certain aspect médiéval, Labastide-d’Armagnac, dans les Landes, donne plutôt l’impression de s’être arrêtée en 1900, époque où la commune comptait quatorze cafés, bistrots et troquets. C’est un drôle de village, pas bitumé, où la modernité a mis du temps à faire son chemin. Du moins si l’on entend par modernité l’arrivée de l’eau courante, dans les années 1960.
Labastide-d’Armagnac est souvent citée pour avoir servi de modèle à la place des Vosges à Paris. Mais il se pourrait bien qu’il s’agisse d’une légende urbaine.

Photos : août 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s