Sa maison est en carton, c’est comme dans la chanson

Grèce / Athènes (Acropole)Il était un petit homme, pirouette, cacahuète …
Et bien voilà, j’ai l’air dans la tête. Pirouette cacahuète, tout ça à cause d’une guêpe grecque qui bâtissait son nid. Ayant bien raclé bois et écorces avec ses mandibules, la guêpe machouille longuement les fibres du bois afin d’en extraire la substantifique cellulose, qui, mêlée à sa salive, devient une sorte de pâte à papier.
C’est avec cette pâte que la guêpe façonne un nid formé d’alvéoles tournées vers le bas. Ce nid ne sert en général qu’une année, et il faut recommencer à mâchonner et à bâtir l’année suivante. Selon les espèces, les nids peuvent accueillir un nombre variable d’individus, mais le millier est souvent l’unité de compte retenu.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s