C’était dans le journal … le 24 mars 1915

C'était dans le journal il y a 100 ans, On ne va pas en faire toute une histoire

Les journaux publient chaque jour des épisodes de romans. Pendant la guerre, ces œuvres inégalement littéraires, évoquent le conflit, les familles déchirées, l’héroïsme des soldats … Le Petit Journal, qui tirait à plus d’un million d’exemplaires à la veille de la guerre, n’échappe pas à la règle. Le 24 mars, il annonce, sur une demie page, la parution dès le lendemain d’un « grand roman patriotique inédit » signé Paul Bertnay, très connu à l’époque pour ses écrits larmoyants et revanchards. Avec Le Sang de la France, il aborde, selon Le Petit Journal, un « grandiose sujet ». L’illustration elle-même a pour but de susciter la colère contre ces « boches » qui, fusils en joue, visent un prêtre et deux femmes (jeunes filles ?) en larmes. Mais bien sûr le curé et les deux femmes seront sauvés : les soldats français sont là, ils arrivent. Sortez vos mouchoirs, pleurez je le veux.

Capture d’écran 2015-03-24 à 16.21.54

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s