La sittelle torchepot

sittelleOn peut difficilement dire de la sittelle torchepot qu’elle est tête en l’air, puisqu’elle a souvent la tête en bas. Arpentant les troncs d’arbres en tous sens et à toute vitesse, cet oiseau au dos gris-bleu et au ventre orange cherche pitance sur l’écorce : des insectes et des araignées constituent l’essentiel de ses repas, même si, l’hiver venu, la sittelle apprécie aussi les graines, en particulier de tournesol.
Question logement, elle fait simple : une crevasse creusée par un autre oiseau fait l’affaire. Elle en adapte la taille du trou d’entrée avec un peu de boue séchée, elle ajoute une petite touche de résine pour éloigner les prédateurs, et l’affaire est faite : les œufs peuvent être pondus en toute quiétude. Au bout de deux à trois semaines, les petits sortent de leurs coquilles. Bien nourris d’insectes par papamaman, ils quittent le nid trois à quatre semaines plus tard.

Source : oiseaux.net
Photo : jardin public de Bordeaux, novembre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s