Les amanites sont rarement des champignons aimables, même si leurs couleurs peuvent séduire. L’amanite des césars est, selon certains auteurs, considérée comme le champignon des rois. La golmotte est aussi considérée comme un très bon comestible. Mais les amanites ont quand même plus souvent, et à juste titre, mauvaise réputation. Deux d’entre elles, toxiques bien comme il faut, se reconnaissent à leurs petits pois sur le chapeau. Il s’agit de l’amanite panthère (photo de gauche, chopée sur le Bassin d’Arcachon la semaine dernière) et de la plus courante amanite tue-mouches (photo de droite, capturée hier sur l’île d’Oléron) :

ensemble

panthèreL’amanite panthère est relativement rare. Le site de l’ONF signale qu’elle est moins mortelle que d’autres amanites, mais mortelle quand même. tue-mouchesAvant de passer de vie à trépas, le consommateur imprudent connait une phase d’hypertension, une augmentation importante du rythme cardiaque, voire des hallucinations. Une hospitalisation rapide peut tirer l’étourdi cueilleur d’affaires, mais ce n’est pas garanti sur facture.

L’amanite tue-mouches est moins dangereuse, quoique … Certaines personnes adeptes des plaisirs chimiques la recherchent pour les hallucinations qu’elle procure, mais la case « coma » n’est pas impossible. Plus généralement, elle produit les mêmes effets que les autres champignons hallucinogènes, suivis d’un très gros dodo. Le site du centre anti-poison évoque une guérison en 12 à 24 h, éventuellement précédée de troubles digestifs bénins mais peu compatibles avec une vie sociale normale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s