1Désolée pour ce titre un peu longuet, mais quand on a l’occasion de remettre quelques pendules à l’heure, il ne faut pas se priver.
Le nouveau numéro de TerraEco est largement consacré aux migrants. Au beau milieu d’articles fort intéressants, et disponibles sur le net pour les abonnés, se trouve un petit lexique et une mise au point chiffrée : rien de nouveau sous le soleil, les chiffres sont les chiffres, et ils sont plus têtus que le chat du voisin quand il a décidé de squatter mon canapé.
Rappelons quelques évidences : les immigrés ne constituent que 3% de la population mondiale. Alors pour les hordes d’étrangers qui se ruent aux frontières, on repassera ! Les pays de départ sont d’abord le Mexique et l’Inde, suivis de la Russie, qui est aussi le troisième pays d’accueil. Donc, les accros de la couleur bleu marine en étendard électoral doivent se faire une raison : l’Arabe pas plus que le Rom, leurs boucs-émissaires préférés, ne sont les premiers à quitter leurs pays. De même, ces migrants ne se ruent pas exclusivement vers l’Europe, même si c’est en se dirigeant vers cet eldorado mythique qu’ils risquent le plus leur vie (plus de la moitié des gens qui meurent en migration se rendent vers l’Europe, pas de quoi être fier !) : les Etats-Unis sont le premier pays d’accueil. Certes l’Europe accueille des immigrés, mais ils ne volent pas le pain des Français : ils paient leurs impôts en Allemagne. Quand à la population française, elle est composée d’immigrés à 8,6% : pour les hordes, on est encore très loin.

Illustration : Marcel GROMAIRE, Une gare

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s