C’était dans le journal … le 2 octobre 1914

1La liste des blessés hospitalisés s’allonge en page 2 de l’Ouest-Eclair, mais, dans ce journal, on lit, en page 3, une info un peu plus douce : les vendanges ont commencé en Champagne. Certes, il manque pas mal de bras pour cueillir à temps le raisin bien mûr, mais « on s’y prendra comme on pourra ». La guerre est là, quand même, à la fin de cette brève : pas question que les Allemands y goûtent, à ce vin délicat !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s