Un forficule sur la plage

forficule P1450259En latin, il répond au nom de labidura riparia. En français scientifique, c’est le forficule du sable. En français de vacances, c’est le perce-oreille. Sur la plage, sa couleur est beige clair, alors que les perce-oreille des villes et des campagnes sont de couleur beaucoup plus sombre.
C’est un insecte rapide : pas moyen de faire la photo du premier coup, le bestiau était hors-cadre à chaque fois. Cette petite bête mange de tout, s’adapte à tous les milieux sauf les régions polaires. Sur le littoral français, il est relativement fréquent de la Vendée jusqu’au Pays Basque, ainsi que sur la côté méditerranéenne.
Parmi les rares infos que j’ai glanées à son sujet sur le net, une a plus particulièrement attiré mon attention : elle concerne le comportement de la femelle à la fin de la saison peace and love, c’est-à-dire au moment de creuser le nid pour y laisser ses œufs. Apparemment, madame est fort stressée par l’entretien du nid et le soin apporté aux œufs, ce qui la rend particulièrement agressive, et ce jusqu’à l’éclosion de ses 50 à 90 petits.

Photo : île d’Oléron, 8 juin 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s