Voter contre

Que François Hollande ait été élu non pour lui-même mais contre Nicolas Sarkozy ne relève pas du scoop : le principal intéressé, aujourd’hui président de la République en exercice, le reconnait lui-même. Voter contre quelqu’un ou contre une idée est souvent présenté comme banal : on parle de vote protestataire, en particulier pour le vote FN, comme si les électeurs d’extrême-droite n’étaient pas « pour de vrai » racistes, intolérants, réactionnaires et bien souvent incultes, ceci pouvant expliquer cela. Cette manière d’analyser les votes n’est pas nouvelle. Voici comment Sud Ouest présenta le résultat des élections législatives de juin 1951 :

une

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s