Des macchabées sous le tas de sable

Le tas de sable, le voilà :

août 12 P1310191

Il s’agit de la dune du Pilat, qui n’a réellement pris sa forme de dune, quoique bien moins haute qu’aujourd’hui, qu’à la toute fin du moyen-âge. Avant cela, le sol variait entre très plat et légèrement dodu, rien qui ne gêne les installations humaines. Des restes d’objets datant de la fin de l’âge du bronze (en gros avant -800) ont déjà été retrouvés par des archéologues, attestant de la présence probable d’un village protohistorique.
Très récemment, à la faveur de l’érosion massive provoquée par les tempêtes hivernales, des touristes ont trouvé une urne funéraire en céramique datant de l’âge du fer (donc un peu plus récente que les précédents objets), qui tend à prouver qu’un cimetière est probablement encore enfoui sous la dune (non, on ne va pas déplacer le sable à la pelle, comme le suggérait un lecteur de Sud-Ouest en mode « lol »). Cette urne renferme des restes calcinés, attestant de la pratique de la crémation. Pour les archéologues, pressés par le temps (le sable n’attend qu’un coup de vent pour recouvrir les vestiges), il pourrait s’agir d’une découverte majeure.

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s