Un petit concentré de mondialisation

Les plages de l’Atlantique, au moindre coup de vent, récupèrent des déchets venus d’on ne sait où, des relâchés de la déchetterie ou des tombés du bateau. Les courants font le reste, en l’occurrence ici notre ami Gulf Stream.
Hier, Le Télégramme relatait l’arrivée massive, sur les plages bretonnes, de boîtes de nourritures pour poissons, de vêtements et même de seringues neuves. Typique du conteneur ayant faussé compagnie à son cargo, mais lequel ? où et quand ?
Plus souvent, et plus simplement, l’hiver est marqué par l’arrivée de déchets divers, parfois simplement de France … :

déchetsP1410662

… ou d’Espagne :

déchetsP1410667

Mais aussi de nettement plus loin :

déchetsP1410671déchetsP1410659

Photos : île d’Oléron, décembre 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s