C’était dans le journal … le 5 décembre 1913

Dans les premières années du XXe siècle, le zoologiste Louis ROULE devient professeur au Museum d’Histoire naturelle. Il s’intéresse en particulier à la faune sous-marine, et baptise du nom de Grimaldichtys Profondissimus un poisson des grandes profondeurs issu des collections du prince de Monaco (d’où le nom de baptême …).
La découverte de ce poisson, vivant à plus de 6000 mètres de profondeur, au large du Cap-Vert, est relatée en page 4 du Temps le vendredi 5 décembre 1913. Ce poisson fait partie de la famille des brotulidés et « est en bon état de conservation ». C’est un poisson long d’une vingtaine de centimètres, au « corps épais, massif en avant, effilé en arrière », doté d’une grosse tête molle. Ses yeux sont « très petits [et] protégés par la peau ». « Les dents sont nombreuses et petites ». Comme tous les autres poissons abyssaux, il est très pale : « les téguments, dans leur ensemble, sont décolorés et à peu près privés de pigments ». La bouche de l’animal est néanmoins de couleur violette. Conclusion de l’article : « des pressions de 600 ou 700 atmosphères ne gênent point le développement de la vie ». Et, à l’époque, Intermarché et sa flotte de pirates n’étaient pas là pour ratisser les fonds des océans …

titre screenshot_05

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s