Brasser l’eau de l’étang

Tout près de l’Adour, à Dax, se trouve un étang agréable à regarder, où batifolent de multiples poissons, et pas seulement des carpes. C’est l’étang de l’Estey, à deux pas des arènes :

estey P1400798

En ces temps normalement humide d’un automne on ne peut plus standard, l’étang tend à s’étendre hors de ses berges. C’est patouilleux (mes chaussures s’en souviennent) et c’est joli :

estey P1400802

Ce paysage reposant, bucolique, cache pourtant un terrible drame : la surmortalité effarante des poissons en été. En juillet dernier, Sud-Ouest s’en est inquiété, montrant des tas de poissons morts (mais pas les carpes ; solides, elles ont survécu et ont été priées d’aller jouer dans l’Adour).
C’est alors que la municipalité de Dax a pris le taureau par les cornes, ce qui est bien le moins qu’on pouvait attendre pour une cité tauromachique. Et les cornes du taureau, placées sur l’eau à titre expérimental, ça donne ça :

estey P1400794

Une sorte de soucoupe flottante, rattachée au courant électrique par un tuyau rouge :

estey P1400793

Cette espèce de ballon est un aérateur, chargé d’assurer l’oxygénation de l’étang, puisque, on le sait maintenant, nos poissons (mais pas les carpes) sont morts asphyxiés.

estey P1400792

à cliquer :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s