Les grands bancs

Ce doit être la mode. L’idée que les gens sont de plus en plus grands, qu’ils ont besoin d’exercice physique, que sais-je ? Toujours est-il que poser le fessier sur un banc public pour se reposer devient tâche ardue, voire impossible, la preuve en deux exemples :
Tout d’abord le banc sur lequel on a le droit de s’asseoir, mais c’est haut quand même. Pas question d’avoir les pieds qui touchent le sol et le dos bien calé contre le dossier. Ce banc fait partie du mobilier urbain très nature, très fantaisie mais pas très pratique du Bois de l’hippodrome, au Bouscat (près de Bordeaux) :

banc P1380958

Dans un second temps, le banc géant, sur lequel il est impossible de s’asseoir, c’est même interdit. Un banc pour marcher dessous, un anti-banc. A voir jusqu’au 1er septembre dans le jardin des plantes de Nantes :

banc P1380631

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s