Chercher la fraicheur

Hier, le temps a confirmé les prévisions caniculaires de Météo-France : une chaleur pesante qui s’approche des 40°C, pas un souffle d’air. En toute fin d’après-midi, lassés de vivre à l’ombre, et même carrément dans le noir à la maison, nous avons rangé les clous et éteint les ordis, chopé le sac de plage et la bouteille d’eau : direction la plage du Grand Crohot, à l’entrée de la presqu’île du Cap Ferret. Nous étions prêts à tout pour un bain de mer, même à devenir sourds à cause des cigales qui ont colonisé la pinède transformée en parking, même à affronter le bain de foule :

plage P1380815

La partie surveillée de la baignade était elle aussi très dense :

la baignade

chemin P1380847Mais, peu de temps après notre arrivée, les surveillants de baignade ont sifflé la fin de la récré : il était 19 h, leur journée était finie. Et là, presque comme un seul homme, les baigneurs et bronzeurs ont pris le chemin du retour. Il ne restait sur la plage que les surfeurs, et les amoureux de la mer qui ne voient vraiment pas l’intérêt à venir cuire sur le sable dès 14 h. La plage a retrouvé sa sérénité en un rien de temps. Nous étions bien : 8°C de moins qu’en ville, un peu de vent.

Déjà installés un peu à l’écart de la meute, nous avons encore plus pu profiter du calme et de l’océan, tandis qu’un bateau de pêche circulait au loin, suivi par les traditionnels mouettes et goélands (photo à l’annexe) :

le calme P1380838

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s