Y’en a même qui disent qu’ils l’ont entendu ronfler

carré P1380626Nantes en été, ça rime avec art contemporain. Pour la 2e année, on peut s’offrir « Le voyage à Nantes », parcours urbain qui reprend en partie des œuvres pérennes d’Estuaire (dont la dernière édition eut lieu l’an dernier) et du premier « Voyage à Nantes ». Mais il y a aussi quelques nouveautés, notamment au Jardin des Plantes, lieu herbeux et ombragé qu’il fut délicieux de parcourir la semaine dernière, alors que les températures dépassaient mes normes acceptables : nous, gens de l’ouest, aimons l’air marin et tonique.
Au Jardin des Plantes, donc, un auteur de littérature jeunesse a eu carte blanche pour animer le lieu : il s’agit de Claude PONTI, qui manie le néologisme comme le jardinier manie la bêche. Ses ouvrages sont largement publiés à L’Ecole des Loisirs, un des meilleurs éditeurs de littérature enfantine qui soit.
Parmi ses œuvres ludiques et jardinières se trouve un poussin endormi, les bras sous la tête. Car dans l’univers de PONTI, les poussins sont des topiaires et ont des bras. Cool, le bestiau. De taille exceptionnelle, la bête est en fait un massif floral aux pattes en bambou : les Nantais ont eu le plaisir de voir les plantes pousser autour de l’armature formant le poussin. Un petit panneau explique que des gens ont entendu le poussin ronfler, mais ce sont des bobards : des plantes qui ronflent, ça n’existe pas.

rectangle P1380625

à cliquer :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s