giroflée des dunesCette fleur endémique du littoral atlantique tire son nom d’un médecin vénitien du XVIe siècle, féru de botanique : Pier Andrea Gregorio Matthioli. Elle est plus connue sous le nom de « giroflée des dunes ». Ses feuilles ont un peu l’aspect d’une plante grasse, qui s’explique par la nécessaire adaptation à un milieu difficile : le sable, le vent sont le quotidien des fleurs de dune.
En France, elle est présente sur tout le littoral du Pays Basque au Cotentin. Elle est plus rare en Méditerranée, et semble même avoir quasiment disparu de la Côte d’Azur. Elle est classée comme espèce vulnérable au Royaume-Uni, mais ne bénéficie d’aucune protection particulière en France.
Bien qu’elle soit de la famille des crucifères, comme le chou, le navet ou la moutarde, la giroflée des dunes n’est pas comestible.

Photo : île d’Oléron, 26 juillet 2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s