Une grive tout juste sortie du nid

griveP1360097La grive musicienne est un oiseau très courant, aussi bien dans les bois que dans les jardins. J’en ai ainsi vu une, dans mon jardin, s’acharner à casser la coquille d’un escargot en la fracassant sur la murette, pas gênée par ma présence. La grive ne craint que modérément l’humain, auquel elle est habituée, trouvant bien agréable de pouvoir se restaurer dans les mangeoires à oiseaux.
Plus rare est de voir le petit. Après une période d’incubation de deux semaines maximum, la jeune grive sort du nid en compagnie de ses parents, qui la protègent pendant deux à trois semaines. Les parents sont confiants : la jeune grive que j’ai vue au week-end dernier est restée seule à terre pendant que sa mère (ou son père) fouillait dans le sol pour y trouver de la nourriture. Au bout d’un temps, l’adulte lui servit un ver, que la jeune grive engloutit avidement. A aucun moment, le passage et le bruit des humains ne fit broncher le jeune oiseau. Sage comme une image sur les feuilles, il ne fut même pas repéré par les gamins braillards qui passaient par là.

griveP1360093

Photos réalisées à Arès le 28 avril 2013

Publicités

Une réflexion sur “Une grive tout juste sortie du nid

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s