Le populage des marais

Promenons-nous dans les bois, Si la Nouvelle Aquitaine m'était contée

populage P1350713C’est une fleur d’un beau jaune brillant, un peu comme le bouton d’or mais en plus grand, que l’on voit en grand nombre au printemps dans les zones humides. Le populage des marais, de la même famille que les renoncules, est aussi appelé « souci d’eau ». Plus le sol est trempé, plus il se plait.
C’est une plante très résistante (sauf aux très grosses chaleurs, d’où son absence des zones méditerranéennes et tropicales), dont il semble difficile de se débarrasser une fois qu’on l’a installée dans le jardin. Les animaux s’en préoccupent peu : elle a un gout déplaisant et est même légèrement toxique. Cela n’empêchait pas nos lointains ancêtres du moyen-âge d’en consommer les bourgeons de la même manière que les câpres. Aujourd’hui encore, les jeunes pousses sont consommées en condiment dans certaines régions du monde. Par contre, fleurs et feuilles peuvent provoquer des vomissements. Cette particularité explique l’utilisation de cette plante dans certaines pharmacopées non conventionnelles (au rayon « remèdes de bonne femme » ?).

populage P1350714

à cliquer :

Photos réalisées à proximité du parc ornithologique du Teich (Bassin d’Arcachon) le 6 avril 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s