La bernique et le bigorneau

bernique P1350296Le mot « bernique » vient du breton « brennig », lui-même probablement issu d’un mot signifiant « sein » (en breton : « bronn »). En effet, la coquille de ce mollusque, par sa forme conique, peut faire penser à un élément de l’anatomie féminine.
La bernique, appelée aussi « patelle », est extrêmement fréquente sur l’estran rocheux de l’Atlantique. Son premier prédateur est l’homme, qui s’en régale pour peu qu’il sache la choisir et la cuisiner. Mais la bernique, mollusque herbivore qui broute les algues, est aussi la proie de certains animaux marins. Or, détacher la bernique est chose difficile : grâce à l’effet de ventouse qu’elle exerce sur le rocher, elle peut résister à une force de 30 kg. Elle est aussi rusée, capable de piéger les étoiles de mer trop gourmandes : pour ce faire, elle soulève sa coquille, ce qui la fait ressembler à un champignon (photo), et lorsque l’étoile passe un tentacule, elle referme violemment sa coquille, sectionnant un bout de l’étoile de mer trop vorace.
Résultat des courses : pour boulotter la bernique, il faut s’attaquer à sa coquille en la perçant, ce que font très bien les bigorneaux perceurs, dont font partie les pourpres. Ce type de bigorneau est particulièrement redouté des conchyliculteurs, car il perce les coquilles des moules et même celles des huîtres, tuant la bête qui est à l’intérieur en y injectant une substance qui la liquéfie. Il n’a plus alors qu’à l’aspirer pour se régaler. Parmi les délices de ce bigorneau se trouve la bernique, et c’est ainsi que l’on peut voir ces fameuses berniques surmontées d’un bigorneau, et ce n’est pas pour la déco.
Certains de ces bigorneaux ne sont pas endémiques des côtes charentaises et auraient été introduits accidentellement dans le bassin de Marennes-Oléron il y a une quinzaine d’années. En effet, un rapport de l’IFREMER  signale la présence d’un bigorneau perceur originaire du Pacifique en 2000.

bernique P1350295

à cliquer :

Photos prises à la pointe de Chassiron (île d’Oléron) le 9 mars 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s