Le nouveau classement « Michelin » vient de sortir et, outre les chefs, qui sont quand même les premiers concernés, les gourmands peuvent aussi valider que leur resto chouchou n’a pas été déclassé. Ou l’a été. Ou vient d’être promu. Autant l’avouer tout de suite, je fréquente peu l’étoilé « Michelin », ma carte bleue étant convulsivement prise de malaise en consultant les prix. Mais il y a des heureux hasards, des circonstances particulières, qui font que l’étoile est croisée un beau samedi de février, quelque part dans le département du Gers.
Samedi donc, nous avons déjeuné à La Table des Cordeliers, à Condom. Le jeune chef, Eric SAMPIETRO, nous a accueilli dans une belle bâtisse en pierre :

restoP1340859

La déco est sobre, douce, avec ces vieux meubles qui donnent leur chaleur aux vieilles demeures, comme ici cette gigantesque armoire devant laquelle nous fut offert l’apéritif :

restoP1340838

Dès l’apéro, le ton fut donné : le repas s’articulait totalement autour de la truffe, thème du mois à La Table des Cordeliers (qui propose par ailleurs bien d’autres jolies choses, à des prix suffisamment variés pour envisager une deuxième visite). Nous avons ainsi apprécié un vin pétillant parfumé à la truffe, accompagné de sandwiches au beurre de truffe et de macarons à la truffe aussi, d’une surprenante couleur grise. Puis vint le repas proprement dit, servi dans une chapelle du XIIIe siècle … :

restoP1340832

restoP1340828

… dont les vitraux apportent une lumière très particulière :

restoP1340837

Avec des vins locaux, produits par un vigneron venu lui-même nous les présenter (Domaine de Mirail, près de Lectoure), nous avons dans un premier temps assisté à la préparation d’un risotto à la … à la … à la … oui, à la truffe, et au parmesan aussi :

restoP1340829

Vinrent ensuite les st-jacques crues en gaspacho, toujours avec de la truffe, et accompagnées d’un entremet aux topinambour. La truffe ne s’absenta pas davantage du pigeon tout juste rosé, un délice. Même le dessert fut truffé, le champignon accompagnant des profiteroles :

restoP1340849

Au final, un endroit sublime. L’accueil est simple, le service attentif mais non pesant. Le sud ouest comme on l’aime, sans esbroufe ni arnaque.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s