Ils s’appelaient Krokodil et Kondor

En 1942, les armées nazies bétonnent le littoral atlantique, afin de pallier toute éventualité de débarquement peu propice à la folie hitlérienne d’un grand reich qui durerait mille ans. L’île d’Oléron, en position d’avant-poste, n’est bien sûr pas épargnée, et la population est contrainte de bâtir des blockhaus en béton armé. Deux de ces blockhaus ont longtemps été visibles sur la plage de Vertbois. Les blockhaus bâtis sur l’île d’Oléron portaient curieusement des noms d’animaux. Ces deux-là se nommaient ainsi Krokodil et Kondor, et se trouvaient à peu près à cet endroit :

 

J’en parle au passé car l’un des deux blockhaus, en l’occurrence Krokodil, a été démoli en 2011 : attaqué par l’érosion de la plage, rendu dangereusement instable par la tempête Xynthia de 2010, il devenait imprudent de le laisser sur le sable, où il servait de terrain de jeu aux promeneurs malgré les interdictions. La photo ci-dessous montre le fameux Krokodil en avril 2010, donc peu de temps après Xynthia :

vertbois 2010-04-03

Et Kondor ? plus solide, il est encore visible sur la plage, mais ces jours ne vont pas tarder à se compter sur les doigts de la main. La photo ci-dessous date du 1er janvier 2012.

vertbois 2012-01-01

Et pourtant, dans les années 50 et 60, c’était un endroit à la mode. Kondor avait même été transformé en bar (photo). Depuis fin janvier, les travaux de démolition ont commencé, pour les mêmes raisons qui ont motivé la destruction de Krokodil. Samedi dernier, on voyait encore des pans entiers du blockhaus … :

vertbois 2013-02-02 3

… mais aussi les tiges rouillées du béton armé, façon chevelure rigide :

vertbois 2013-02-02 2

Le blockhaus, peu à peu, est transformé en tas de gravats. Les travaux sont lents (on risque de tomber sur des engins explosifs), précis, et au final assez chers. Si la démolition de Krokodil a été financée par les indemnités de la tempête Xynthia, celle de Kondor, qui s’élève à 62 000 €, est assurée par les collectivités territoriales et l’ONF. Les travaux devraient s’étendre sur trois semaines.

vertbois 2013-02-02 1

Publicités

Une réflexion sur “Ils s’appelaient Krokodil et Kondor

  1. Je sais ce que sont ces bâtiments, mais pour moi ils étaient le lieu de souvenirs magnifiques, des copains d’enfance, des soirées comme je n’en vivrai plus, de mon premier Amour aussi, si pur et si magnifique… Dans les années 1990, j’y ai passé beaucoup de temps. J’ai revu vertbois cet été… Cet endroit à tellement changé! Ça me rend triste, pour les blockhaus et aussi pour cette plage qui recule si vite, Et mes souvenirs d’enfants qui se sont noyés dans l’océan conquérant, nourri peut-être de notre négligence collective et du réchauffement (?).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s