Pour bien accueillir le touriste …

Il y a une vie en dehors de Bordeaux

… il faut parvenir à communiquer avec lui. Cela suppose, sinon de parler sa langue, au moins de parler la plus internationale de toutes : l’anglais. Par contre, pour piéger le touriste dans un resto infâme tout juste capable de passer au micro-ondes des plats industriels surgelés, faire semblant de causer english peut suffire, et au-moins ça m’a fait rire. Jugez plutôt :

bad englishP1340074

La scène se passe à Paris, dans le Quartier Latin. Pour corser le tout, la carte proposait … de la salade grecque. Ça, c’est la french touch !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s