distri P1330570On peut tout vendre avec des machines. Il y a des distributeurs à pognon, des machines à café, et même un distributeur automatique d’huîtres à l’entrée de l’île d’Oléron. Le petit commerce n’est plus ce qu’il était, jouer à la marchande deviendra bientôt de la science-fiction. Aujourd’hui, dans le département de la Vendée, sur un parking de la commune de St-Jean-de-Beugné, on a vu une drôle de cahute. On pouvait s’y procurer des œufs. Bio, certes, mais sans la marchande bien aimable qui les met dans la boîte en carton en te disant « vous pouvez les manger coque, ils sont du jour ». Tout se perd, mes enfants, tout se perd. Même le père noël n’est plus ce qu’il était : la semaine dernière, il était attablé à la terrasse d’un bistrot bordelais. A ce rythme, il sera forcément à la bourre pour livrer les cadeaux à temps, y compris les jeux de « petite marchande » qui, de toute façon, ne servent plus à rien ni à personne puisque, de la poule ou de l’œuf on sait aujourd’hui que le gagnant est le distributeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s