Le Boulevard des Pyrénées

A la fin du XIXe siècle, Pau est la ville chic où il est de bon ton de venir respirer le bon air de la montagne. Il est vrai que, de la partie haute de la ville, on peut avoir une superbe vue sur le massif. Ou pas (voir à ce sujet la petite note d’hier). Il manque néanmoins, en cette fin de XIXe siècle, une promenade permettant à ces messieurs-dames, aux poumons délicats mais au porte-monnaie bien garni, de déambuler au soleil en montrant ses nouvelles toilettes achetées à Paris (parce-que la province a quand même ses limites). Cette promenade se concrétise en 1900 : c’est le fameux Boulevard des Pyrénées (localisation).

Le projet est celui de Alphonse ALPHAND, à qui HAUSMANN avait confié l’aménagement des parcs et promenades de Paris. Il s’agit de créer une longue et large esplanade sur la partie haute de la ville, et de la border d’une rambarde. Le tout est orienté plein sud.

Les immeubles bâtis le long de ce boulevard sont globalement dans l’esprit des stations de villégiature de l’époque. D’ailleurs, le boulevard des Pyrénées a été pensé sur le modèle de la Promenade des Anglais à Nice. Certains bâtiments présentent néanmoins quelques originalités architecturales, comme cette espèce de petit clocheton sur le toit :

A partir du moment où les belles dames et les beaux messieurs purent venir en train, il fallut relier la gare, située dans la vallée, à la ville haute. Pas question pour ces gens fragiles d’attaquer des marches d’escalier. De ce fait, un funiculaire entra en service en 1908, permettant de se hisser sans effort le long d’une pente à 30%.

Le funiculaire existe toujours aujourd’hui, même s’il a connu des hauts et des bas (sans jeu de mot) tout au long du XXe siècle. Il n’a ainsi pratiquement pas fonctionné dans les années 1970 pour des raisons de sécurité. Depuis 1978, son accès est gratuit. Actuellement en maintenance annuelle (photo à l’annexe), il est remplacé par des « funiculettes », qui ressemblent à s’y méprendre aux voiturettes que l’on trouve sur les golfs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s